CINE – PROJECTION « La tête haute » d’Emmanuelle Bercot

La tête haute

Mieux vaut tard que jamais. Ce film a fait l’ouverture du festival de Cannes, et moi, j’ai failli rater sa sortie au ciné ! J’aurais inévitablement manqué un grand moment de cinéma. Ce film est un coup de poing, en boxe, imaginez la sensation d’un uppercut. Un film qui vous remue les trippes, vous cogne dans le cœur et frappe votre esprit. L’histoire de Malony est simple dans les faits, mais terrible pour celui qui la vit : une mère irresponsable, jouée par une Sara Forestier méconnaissable et très convaincante, un père inexistant, en bref, deux adultes inscrits aux abonnés absents , non conscients que l’idée d’avoir un enfant doit être mûrement réfléchie. Comment ce jeune homme va-t-il alors pouvoir s’en sortir, sans guide, sans valeur, sans morale ? Le groupe de rap IAM chantait « On n’est pas nés sous la même étoile », lui ne semble pas avoir d’étoile du tout, pas l’ombre d’une bonne fée. Pourtant, l’espoir renaît quand il va croiser le chemin de cette juge pour enfants, admirablement interprétée par Catherine Deneuve. Elle seule semble pouvoir le sauver. Avec l’aide d’un ancien repris de justice joué par un fragile mais non moins puissant Benoît Magimel, c’est un travail au corps à corps qui va prendre vie, une véritable lutte, un combat acharné pour que le jeune homme puisse accéder à une vie meilleure. Rod Paradot, qui fait ses premiers pas au cinéma, est admirable de justesse, une douce brute, un guerrier. Bien souvent dans le film, on désespère, on pense que c’est peine perdue, et que tous ces efforts déployés ne suffiront pas. Néanmoins, l’ombre d’un espoir plane tout au long du film, alors on s’accroche et on espère une jolie fin pour ce jeune homme qui sous ses allures de délinquant cache une grande sensibilité. Heureusement, grâce à des personnes combatives et patientes qui ont envie d’aider et d’aimer, certains jeunes arrivent à s’en sortir. Le fruit d’un long travail, d’une guerre perpétuelle contre et soi et les autres, pour enfin réussir à accepter d’être aider, à aimer en retour et enfin sortir du tunnel, la tête haute.

« La tête haute » un film d’Emmanuelle Bercot avec Rod Paradot, Catherine Deneuve, Sara Forestier, Benoît Magimel – dans les salles depuis le 13 mai 2015