CINE PROJECTION – « SUMMER » D’ALANTÉ KAVAITÉ

Summer-Sangaile

Ce film est un petit bijou. Fugace, libre et planant comme un amour de vacances. C’est la douce histoire d’une romance, celle de deux adolescentes qui vivent une liaison charnelle, sensuelle faite de découvertes et de caresses. Les bords d’un lac lituanien semblent être le parfait décor pour abriter cet amour. Tout commence lors d’un show aérien : alors que Sangailé est littéralement fascinée par les avions qui tourbillonnent au dessus d’elle, Austé, semble elle, complètement subjuguée par cette jeune inconnue. L’une est terre à terre, l’autre à la tête dans les nuages. A l’image de cette première scène, il est beaucoup question de voltige dans ce film : ça monte en puissance, ça vrille, ça secoue, des sensations à l’image de leur passion dans ce qu’elle a de plus tendre et de plus violent. Ca provoque le vertige, c’est terriblement étourdissant, ce film vous électrise. Sa qualité esthétique y est pour beaucoup. Les plans de ce lac lituanien sont d’une beauté à vous couper le souffle et particulièrement son coucher de soleil. On s’émerveille devant des scènes pourtant banales, comme des gouttes d’eau filmées en gros plans sous la douche ou encore ces scènes prises de hauteur qui nous font littéralement planer. Certes, l’intrigue n’est pas très palpitante, mais les actrices sont convaincantes, la musique par l’un des membres du groupe français Air est à tomber et la réalisation admirablement maitrisée. Ca fait un contre trois donc on y va sans hésiter.

Sangaïlé_summer_sundance2015_2

« Summer » d’Alanté Kavaité – en salles depuis le 29 juillet