LIVRE – SELECTION GRAND PRIX DES LECTRICES ELLE 2016 « Et ils oublieront la colère » d’Elsa Marpeau

IMG_3702

Qualifier ce livre de simple polar serait trop réducteur. Il y a une enquête certes, passionnante et haletante jusqu’aux dernières pages. Mais il y a aussi, et c’est ce qui fait à mon sens la qualité de ce livre, des éléments historiques très intéressants nous offrant un éclairage particulièrement instructif sur la guerre et ses terribles conséquences. Pour ce faire, Elsa Marpeau a intelligemment construit son intrigue sur deux périodes : celle de la libération, et plus précisément, sur la terrible tonte de ces femmes accusées de collaboration horizontale. Et puis celle plus actuelle, d’une enquêtrice, Garance Calderon, qui va découvrir le cadavre d’un professeur d’histoire et tenter coûte que coûte de comprendre pourquoi il a été tué. Les deux histoires vont habilement s’emmêler, s’enlacer, devenir complémentaires pour finalement se confondre. A l’image des premières lignes qui nous mettent tout de suite en émoi, la plume de l’auteur est vive, nerveuse, la narration est claire, précise, captivante, accentuant le rythme pas à pas jusqu’à nous faire perdre la tête. On prend plaisir à enquêter, à se tromper, à changer notre fusil d’épaule pour arriver à une chute à la hauteur de l’œuvre : brillante. Après avoir refermé le livre, on s’interroge sur ce passé, sur nos ancêtres et sur ce devoir essentiel de mémoire que nous devons tous avoir pour ainsi ne pas récidiver dans l’erreur et à nouveau entendre gronder la colère.

« Et ils oublieront la colère » d’Elsa Marpeau – Editions Série Noire Gallimard 2015