LIVRE – SELECTION GRAND PRIX DES LECTRICES ELLE 2016 « Naitre et survivre » de Wendy Holden

FullSizeRender 9

Dans nos mains un document unique, l’assemblage de trois destins : celui de Priska, de Rachel et d’Anka, toutes trois enceintes alors qu’elles sont envoyées vers l’horreur des camps de concentration. Des femmes au courage admirable qui vont lutter pour leur survie et celle de leur enfant.

Le récit est construit de manière chronologique. Tout d’abord, leurs quotidiens avant les camps, faits de joies, de sorties, d’amour et de projets. Puis arrivent la guerre, les rafles, les ghettos et l’enfer des camps, où la survie du nouveau né devient la seule raison de vivre. Enfin la délivrance tant attendue, qu’on n’osait plus espérer, mais aussi l’appréhension de retrouver ses proches et la difficile reconstruction.

C’est un livre bien construit, très documenté, émouvant où le texte et les souvenirs se mêlent à des photos d’époque. On y découvre en noir et blanc des clichés rares pris dans les camps, qui intriguent et horrifient : les latrines, les tas de cheveux coupés, les dortoirs d’Auschwitz. Mais heureusement aussi des photos d’enfants plus réjouissantes, de véritables petits miraculés. Notons qu’il est parfois un peu dommage que des situations se répètent dans les différents portraits, alourdissant ainsi le récit, lui ôtant malheureusement par endroits sa séduisante fluidité.

Un récit détaillé, instructif, illustré, qui nous rappelle des heures bien sombres de l’histoire et qui nous renvoie toutes et tous à nos manuels scolaires. Quand à l’adolescence en cours d’histoire, on découvrait l’horreur nazie. Des livres sont écrits pour que l’on garde en mémoire ces atrocités et pour que les nouvelles générations comprennent et surtout n’oublient pas. Ce livre en fait partie.

« Naitre et survivre » de Wendy Holden – Editions Presses de la Cité 2015