CINE – DVD « MUSTANG » DE Deniz Gamze Ergüven

mustang_affiche-497e1

Mustang est un film solaire, intense, d’une réelle beauté. C’est un de mes coups de cœur de cette année. Des actrices magnifiques, sublimées par une réalisation lumineuse et toute en fluidité. En toile de fond, une république turque aux valeurs paradoxales et un message fort : vivre et défendre quoiqu’il en coûte, sa liberté.

Nous voilà transportés dans un petit village isolé, en plein cœur de la Turquie. Cinq sœurs sortent de l’école, s’attardent en riant dans les rues inondées de soleil, se baignent dans la mer avec des copains pour se rafraichir. Comme toutes les filles de leur âge elles draguent les garçons. Elles sont jeunes et insouciantes, elles jouent avec la vie. Ce bref instant de frivolité va leur coûter très cher, le prix de leur liberté. Jugées comme perverties par tout le village, leur grand-mère, qui les élève et leur oncle qui abuse d’elles, vont les séquestrer dans la maison familiale. Les jeunes femmes apprendront à faire la cuisine, à nettoyer les vitres, à être de bonnes épouses et de bonnes mères. Aux brimades, elles répondent par la révolte : elles draguent en cachette du haut de leur balcon façon Roméo et Juliette, n’ont de cesse de se raconter des blagues coquines et de trainer à moitié nues dans les couloirs. Devant tant de débauche, la famille décide de sévir à nouveau et ainsi faire exploser le cocon douillé dans lequel elles s’étaient réfugiées. Nouvelle déconvenue et plus grosse punition : le mariage forcé. Certaines y perdront leur liberté, certaines en mourront, d’autres décideront de se battre.

Les cinq jeunes femmes sont d’une beauté à couper le souffle. Elles irradient le film de leur jeunesse, de leur flegme et de leur soif de liberté. Elles sont conquérantes, arrogantes, guerrières. Elles nous émeuvent dans leur naturel, nous touchent dans leur combat, nous bouleversent par leur détermination. Ce film est une ode à la liberté, à la jeunesse, à la femme. Baigné d’une lumière orangée, on savoure ses plans exquis, doux et sensuels qui s’opposent à une fin nettement plus froide et difficile soulignant ainsi le contraste d’un système turc tiraillé entre ses traditions ancestrales et sa volonté de se moderniser.

« Mustang » de Deniz Gamze Erguven – sortie le 17 juin 2015