LIVRE – SELECTION GRAND PRIX DES LECTRICES ELLE 2016 « Oliver ou la fabrique d’un manipulateur » de Liz Nugent

L1010188.jpg

Ce livre n’est pas vraiment un polar, pas vraiment un roman non plus. Disons que c’est plutôt la description d’un personnage perturbé, le décryptage psychologique d’un manipulateur.

Non construit comme un polar habituel, il n’est pas question ici de savoir qui est coupable mais plutôt de comprendre pourquoi et comment le mal s’est emparé d’un homme et ce qui l’a poussé à agir. Oliver vit avec Alice. Un soir, il va commettre l’irréparable. Cet homme, nous allons apprendre à le connaître au fil des pages, à le détester aussi. Comme tout un chacun, sa vie a été jalonnée de rencontres. Beaucoup en parlent, mais peu le connaissent vraiment. Ceux qui l’ont côtoyé le racontent, se donnant la parole à chaque chapitre : l’ancien petit ami de sa femme, sa maitresse, une dame âgée qui l’avait accueilli dans son château … Petit à petit, les pièces du puzzle s’assemblent. En fil conducteur, Oliver acquiesce ou désapprouve, menant la danse et levant le voile sur un lourd passé qui semble l’avoir à jamais brisé. Certains pourront lui pardonner, d’autres le condamneront, mais assurément chacun sera amené à donner son avis.

Il est un peu dommage de ne pas avoir de chapitres offrant le point de vue d’Alice, sa femme et Laura, son ex, afin d’avoir une vision plus complète, dans l’intimité du personnage. L’histoire est fluide et bien menée mais ne laisse malheureusement que très peu de place à la surprise.

« Oliver ou la fabrique d’un manipulateur » de Liz Nugent – Editions Denoel 2015