LIVRE – SELECTION GRAND PRIX DES LECTRICES ELLE 2016 « Une vie entière » de Robert Seethaler

L1010197.jpg

Ce livre est un petit bijou de littérature. Il est chargé de poésie, d’émotion, de tendresse. On suit au fil des pages, le parcours banal d’Andreas Egger, un homme solitaire, besogneux, taiseux, maladroit avec les hommes, avec les femmes, avec la vie. On aurait pu s’ennuyer mais c’est tout le contraire qui se produit. Sous la plume de Robert Seethaler, le personnage s’anime, devient humain, touchant, terriblement attachant. Une enfance chaotique, une profonde solitude quotidienne, une rencontre improbable avec celle qui deviendra sa femme. Puis la douleur, les épreuves, les voyages qui feront passer le temps et tenteront d’atténuer les souffrances. Certaines scènes, certains paysages sont décrits avec une telle habileté, avec un tel sens du détail, qu’il est aisé pour le lecteur de pouvoir les imaginer comme s’il avait un tableau sous les yeux. Cette vallée, cette neige, ce panorama qui change et évolue au fil des saisons et des années. Il y a du Jean Giono dans ces pages. Un livre court, au format original de 14×18 centimètres que l’on a envie de glisser dans son sac et d’avoir toujours près de soi, histoire de s’évader, de prendre l’air, quand le quotidien devient trop pesant.

« Une vie entière » de Robert Seethaler – Editions Sabine Wespieser