« Manderley for ever » de Tatiana de Rosnay + Bibliographie de Daphné du Maurier

Daphné du Maurier

Qui dit été, dit beaucoup de temps pour les lectures! Un plaisir pour moi, surtout quand je découvre de nouveaux auteurs. C’est le cas cette année … et ma nouvelle passion s’appelle Daphné Du Maurier. Je l’ai découverte par l’un de mes auteurs préférés : Tatiana de Rosnay (dont je vous conseille tous les ouvrages). Elle s’est intéressée dans un de ses livres à la vie de Daphné du Maurier pour qui elle a une grande admiration.

On fait la connaissance de Daphné du Maurier dans « Manderley Forever ». Son enfance londonienne, son père artiste, sa fascination pour les Cornouailles, ses amours contrariées, son mari, ses enfants, ses heures solitaires d’écriture, sas notoriété, sa joie de vivre qui contraste avec la noirceur de ses romans. Une vie passionnante racontée avec bienveillance et admiration. Tatiana de Rosnay s’est rendue sur les différents lieux de sa vie, nous offrant au début de chaque grands chapitres son ressenti personnel. Sans jamais faire de l’ombre à l’héroïne, Tatiana de Rosnay nous invite à découvrir ce qu’il reste aujourd’hui de son oeuvre, les lieux qui ont inspiré la romancière, nous donnant ainsi vivement envie de partir à notre tour sur les traces de l’écrivain.

J’ai ensuite poursuivi tout naturellement mes lectures par les romans de Daphné du Maurier. J’ai débuté par le plus connu d’entre eux : Rebecca. Un roman noir, fascinant, étrange ou la qualité des descriptions des lieux et des sentiments en font une petite merveille. Sans jamais avoir vu le domaine de Manderley (le domaine s’appelle Menabilly dans la réalité) j’ai pu avec fascination à la lecture des pages, pénétrer à l’intérieur de la propriété, toucher les murs, me promener dans les sentiers, sentir la végétation, entendre au loin la mer. Daphné Du Maurier à une plume délicieusement agréable, un don pour la description et une créativité débordante dans ces intrigues. Le livre sera d’ailleurs adapté au cinéma par Alfred Hitchcock( le lien ici du film en entier et en français )

Je poursuis mes lectures par « L’auberge de la Jamaïque »… l’un de ses romans les plus noirs mais ô combien prenant, par ses descriptions de paysages, par cette aventure sordide par le caractère innocent mais non moins déterminé de sa jeune héroïne Mary Yellan … Je compte entamer « Ma cousine Rachel » par la suite.

Si vous ne savez pas quoi faire de votre été, je vous conseille de découvrir Daphné Du Maurier si ce n’est pas déjà fait. Si vous connaissez déjà, vos conseils et commentaires sont les bienvenus.

A très vite! Bon été!

« Manderley Forever » de Tatiana de Rosnay

« Rebecca » de Daphné du Maurier

« L’auberge de la Jamaïque » de Daphné du Maurier

« Ma cousine Rachel » de Daphné du Maurier