THEATRE « SCENES DE LA VIE CONJUGALE » MISE EN SCÈNE DE SAFY NEBBOU

Scènes de la vie conjugale

Cette adaptation pour le théâtre du film « Scènes de la vie conjugale » d’Ingmar Bergman, est une belle réussite. La pièce débute par deux vidéos projetées sur deux écrans géants distincts. A gauche, Johan, désinvolte, à droite Marianne, douce et fragile. Ils décortiquent leur couple et s’interrogent sur l’amour, le désir, l’avenir. Ils s’aiment, certes, mais sont-ils toujours heureux ? L’ennui n’a-t-il pas pris le dessus ? Au bout de quelques minutes, les acteurs apparaissent sur scène. S’ensuivent alors de longues minutes de passion, des heures de remise en question, des journées de douleur. Comment cela finira-t-il ?

Dans les rôles principaux, le joli duo composé de Raphael Personnaz et de Laetitia Casta, émeut, renvoyant le spectateur à sa propre vie, ses relations passées, ses bons et ses mauvais choix.  Sur les planches, les deux amants alternent habilement entre timidité, tendresse et violence. Raphael Personnaz, amoureux infidèle, s’interroge, se perd, se cherche assez égoïstement. Laetitia Casta, à la fois fragile et volcanique, passe de la femme meurtrie à un autre rôle beaucoup plus tourmenté. Au fil de la pièce, les rôles s’échangent et la douleur semble changer de camp.

Le film date de 1973 mais l’histoire n’a pas pris une ride. L’adaptation théâtrale est moderne, émouvante et interroge sur la vie à deux. Sur l’habitude, le pardon, l’envie de réparer au lieu de tirer définitivement un trait sur une histoire.

Théâtre de l’œuvre – Prolongations jusqu’au 28 mai