LIVRE « LES CYGNES DE LA CINQUIÈME AVENUE » DE MELANIE BENJAMIN

Les cygnes de la Veme avenue

Plongez dans le New-York des années 50. Pas celui des vieilles bicoques insalubres de Brooklyn, plutôt celui des quartiers huppés de Manhattan, ou les gratte-ciel sont aussi gigantesques que la fortune de leur propriétaire. S’y côtoient les plus belles femmes des Etats-Unis, pas nécessairement toutes bien nées mais inévitablement bien mariées. Ce sont les « cygnes » de la Cinquième avenue. Toutes plus belles, plus apprêtées, plus chics les unes que les autres. Elles s’appellent Slim Hayward, Gloria Guinness, Pamela Churchill ou encore Babe Paley. Des reines, couvertes de bijoux et drapées de soie qui vont devenir les muses de Truman Capote. Le célèbre écrivain oisif, qui a fait fortune grâce à son roman vérité « De sang froid », passe son temps sur les yatchs ou les villas à écouter ces femmes pour qui il est devenu un incontournable confident. Toutes, sans exception, lui dévoileront leurs secrets, même les plus inavouables, et en paieront le prix fort quand l’écrivain décidera de les publier dans son roman « La Côte Basque », provoquant un immense scandale parmi la haute-société new-yorkaise. Certaines, d’ailleurs, n’y survivront pas

Un livre si réaliste et chargé de détails, qui mêle à merveille réalité et fiction, si bien qu’on s’interroge sur ce qui est vraiment arrivé et sur ce qui relève de l’imagination débordante de l’auteure. Les quotidiens de ces femmes, admirablement dépeints par l’écrivain, sont essentiellement basés sur le paraître, où la solitude et les névroses plus ou moins bien dissimulées, n’ont pas leur place. Une tragédie superbement écrite où la psychologie de chaque personnage est intelligemment décortiquée, provoquant chez le lecteur des sentiments ambivalents tels l’admiration, la compassion, la voyeurisme ou encore la douleur.

« Les cygnes de la Cinquième avenue » de Mélanie Benjamin – Editions Albin Michel 2017