EXPO « VERMEER ET LES MAÎTRES DE LA PEINTURE DU GENRE » AU LOUVRE

FullSizeRender 21.jpg

Le musée du Louvre a accueilli ces derniers mois une superbe exposition : « Vermeer et les maîtres de la peinture du genre ». Mais pour la voir, encore fallait-il s’y prendre tôt. Victime de son succès, l’exposition a été vite prise d’assaut. Pour la découvrir, il fallait avoir réservé au préalable un créneau horaire sur internet (15 euros). Et après avoir attendu une bonne heure, dans trois files différentes, les tableaux étaient enfin accessibles aux visiteurs.

L’exposition, particulièrement bien pensée, avait pour objectif de comprendre comment Vermeer et les peintres de scènes de genre actifs à la même période que lui, rivalisaient les uns avec les autres. Sur un seul mur, on découvre donc stupéfait, des tableaux narrants les mêmes thèmes (la lettre, la pesée), avec pratiquement les mêmes personnages, peints avec parfois quelques années d’intervalles par différents artistes. Une question nous vient alors à la vue de ces tableaux : les artistes se copiaient-ils ? Avaient-ils la possibilité de voir le travail des autres ?

Dans les allées, on s’amuse alors à reconnaître, entre les Dou, les Borch, les Mieris et les Mets, les tableaux du maître Vermeer. Où sont ses personnages rêveurs, cette impression que la scène est comme figée pour l’éternité, et cette lumière qui venant de la fenêtre, irradie admirablement les scènes.  On réussit à retrouver son style parmi les oeuvres, on échoue parfois et on se dit surtout que certains de ces peintres hollandais mériteraient, tout comme Vermeer, plus de reconnaissance.

De loin, les amateurs ont reconnu les tableaux les plus célèbres de Vermeer comme « l’Astronome », « le Géographe », « la Laitière » ou encore le petit tableau mais non moins superbe de « la Dentelière ». Ici, par contre, pas de « Jeune fille à la perle », l’une des œuvres les plus réputées du peintre : la commissaire d’expo m’ayant expliqué que c’était une série de tableaux sur des scènes de genre et non de portraits.

Une très belle exposition où j’ai pu découvrir les chefs d’oeuvre de Vermeer mais aussi voir et comparer ces tableaux avec d’autres peintres hollandais de son époque, moins connus, mais tout aussi doués comme Gérard Dou ou Pieter de Hooch.

NB : Pour la petite histoire, Johannes Vermeer n’a vécu que 43 ans, et n’a peint qu’une petite cinquantaine d’œuvres. Il n’a été célèbre que dans sa province hollandaise.

Aucune photo possible à l’intérieur de l’exposition

Si vous avez raté l’exposition, le superbe film de Peter Webber datant de 2003, pourra vous replonger dans l’univers du peintre !

 

« Vermeer et les maîtres de la peinture du genre » au musée du Louvre – Exposition terminée