CINE « L’AMANT DOUBLE » DE FRANÇOIS OZON

Amant double

François Ozon aime se jouer de son spectateur. Dans « L’amant double », son dernier film, il maitrise encore une fois à merveille l’art de la manipulation.

Chloé, 25 ans, est une jeune femme fragile. Suite à des maux de ventre fréquents, et alors que les médecins ne lui trouvent rien d’anormal, elle décide de suivre une thérapie. La jeune femme va alors tomber amoureuse de Paul, son psychothérapeute. Les séances terminées, le mal semble guérit, du moins en apparence. Elle va par la suite emménager avec lui, mais vite découvrir qu’il lui cache un lourd secret. Paul a un frère jumeau, prénommé Louis, lui aussi psychothérapeute, avec qui il est en très mauvais termes. Chloé va vouloir en savoir plus, prendre contact avec Louis jusqu’à devenir son amante. L’un est tendre, alors que l’autre se montre terriblement violent.

François Ozon cite Hitchcock dans ses sources d’inspiration et qualifie son film de thriller psycho-sexuel. Un troublant jeu de pistes, où les personnages se dédoublent comme un effet de miroir. La double personnalité, un thème qui inspire décidément beaucoup le réalisateur. Dans ses films « Jeune et jolie », « Dans la maison » ou encore « Une nouvelle amie », François Ozon se plait à imaginer des personnages aux caratères complexes, révélant un trouble de l’identité, une double personnalité. Ce dernier film est une réussite, très convaincant, un thriller brillant, mené par un duo/trio d’acteurs grave et extrêmement séduisant : Marine Vacth et Jérémie Renier.

« L’amant double » de François Ozon – Actuellement en salles