CINE « MARYLINE » DE GUILLAUME GALLIENNE

 

maryline afficheEn 2013, j’avais beaucoup aimé «Les garçons et Guillaume à table» de Guillaume Gallienne. Avec ce nouveau film, le réalisateur nous offre un nouveau portrait tout en fragilité et sensibilité, d’une jeune femme qui rêve de devenir actrice.

Maryline, appelée ainsi parce que ses parents aimaient beaucoup l’actrice américaine, décide de quitter son petit village natale, sa famille, ses amis et ses repères pour rejoindre la capitale et vivre son rêve : faire du cinéma. Mais très vite, la jeune femme très fragile va être confrontée à un monde brutal, autoritaire, cruel dans lequel elle va perdre pied. La jeune femme si sensible et trop peu entourée va sombrer dans l’alcool et la dépression. Heureusement, certaines personnes croiront en elle et sauront se montrer attentionnés : une actrice bienveillante jouée par Vanessa Paradis lui donnera confiance et un réalisateur plein de tendresse interprété par Xavier Beauvois lui offrira son premier grand rôle.

On suit avec douleur les péripéties de cette jeune femme qui a des rêves plein la tête mais qui peine à les réaliser. Une personnalité trop fragile pour un monde sans pitié. La douce Adeline D’hermy de la Comédie Française est parfaite pour le rôle, à la fois sensible et courageuse, blessée mais jamais à terre. Un film sombre et dur sur le métier d’acteur. Des scènes inoubliables restent en tête comme celles du tout premier tournage de la jeune femme avec ce réalisateur tyrannique et cette longue scène finale bouleversante dans un restaurant qui s’achève en musique sur cette reprise de la chanson « Cette blessure » de Léo Ferré par Vanessa Paradis. Saisissant.

 

En cadeau, la jolie reprise de Vanessa Paradis de la chanson « Cette blessure de Léo Ferré