LIVRE « ESPRIT D’HIVER » DE LAURA KASISCHKE

IMG_3148

C’était la première fois que j’avais un livre de Laura Kasischke entre les mains. Et cette première expérience fût bonne ! J’ai choisi « Esprit d’hiver » et il faut dire que cet ouvrage ne m’a pas laissée de marbre. Une intrigue palpitante, un huis-clos mère fille angoissant jusqu’à la dernière page.

C’est le matin de Noël. Contrairement à son habitude, Holly s’est réveillée tard. La neige tombe abondamment dehors. Alors que son mari quitte la maison, elle se retrouve seule avec sa fille Tatiana, cet enfant adoré qu’elle a adopté au fin fond de la Sibérie treize ans plus tôt, parce qu’elle ne pouvait pas devenir mère. Et alors qu’au dehors le blizzard s’intensifie, à l’intérieur de la maison, la tension monte chaque minute un peu plus. Holly s’affaire à préparer le repas, mais ses invités ne viendront pas … et le comportement de sa fille, si douce quand elle était enfant, devient terriblement inquiétant. Avec, en toile de fond, cette question lancinante, qui tourne en boucle dans la tête d’Holly : « Quelque chose les aurait suivis depuis la Russie jusque chez eux ? »

Un livre court, haletant, habilement mené. L’auteur nous offre une intrigue rythmée qui débute doucement, s’intensifie au fil des pages, pour terminer de manière surprenante. Un parfait thriller qui mène son lecteur à la baguette. Tout y est : l’ambiance féérique de Noël qui vire au drame, les maladies de la famille qui resurgissent, cette adoption en Sibérie mystérieuse et en tous points angoissante, sans oublier les démons du personnage principal. Un drame glaçant, un thriller psychologique qui ne laisse pas indemne.