LIVRE – « DIX-SEPT ANS » D’ÉRIC FOTTORINO

IMG_4062

Quel beau roman. Alors que l’auteur décide de se mettre à nu et de dévoiler sa part d’ombre, le lecteur ne peut que se montrer réceptif à un tel élan du coeur. Loin du déballage ou du voyeurisme, il est au fil des pages bercé par des sentiments emprunts d’une grande douceur. La plume de l’auteur, si bienveillante, parfois un peu sévère, mais jamais blessante, décrit au mieux les sentiments qui le submerge et ravit les amoureux de littérature. 

Eric, accompagné par ses deux frères se retrouve au tour de la table familiale à la demande de leur mère. Cette dernière a un lourd secret à leur révéler. Point de départ d’une quête identitaire pour l’auteur qui se retournera sur son passé afin de comprendre qui il est mais aussi et surtout de lever le voile sur l’existence méconnue de sa mère, et déceler enfin pourquoi leurs rapports ont toujours été si froids et complexes. Dans son cheminement, il va découvrir des évènements dont il ne soupçonnait pas l’existence et tenter de réunir pas à pas les pièces d’un puzzle qu’il aurait pu à jamais laisser éparpillées.

Eric Fottorino se livre au fil des pages, proposant aux lecteurs un ouvrage très personnel. Le récit d’un fils, celui d’une mère, faits de douleurs sournoises et de blessures jamais cicatrisées. Un roman qui touche et attendrit, et qui témoigne qu’il n’est jamais trop tard pour découvrir les siens, faire la lumière sur le passé et ainsi en finir avec ses parts d’ombre.