THEATRE – « LE TARTUFFE » AU THÉÂTRE DE LA PORTE SAINT-MARTIN (MISE EN SCENE DE PETER STEIN)

IMG_4013

 

Quel plaisir de redécouvrir l’oeuvre de Molière avec de si bons acteurs et une mise en scène si bien rythmée. Un grand moment quand Pierre Arditi entre sur scène en Tartuffe, faux dévot hypocrite et sournois qui fait perdre toute raison à Orgon, joué par le grand Jacques Weber. L’hôte de ces lieux se montre sourd aux avertissements de sa femme, de ses enfants, de son beau-frère ou encore de sa servante. Rien ne le fera changer d’avis, pire, il souhaite même que Tartuffe épouse sa fille ! Tous seront alors prêts à faire découvrir à Orgon le vrai visage de son imposteur. 

Pierre Arditi, sous les traits de Tartuffe, barbu, les cheveux longs poivre et sel tombant sur sa cape noire, vaut le coup d’oeil. Il faut le voir, se flageller en haut de l’escalier, invoquer Dieu à tout bout de champ pour se soustraire à la loi des hommes, ou encore sauter sur la femme d’Orgon, dégoulinant de plaisirs inassouvis sans gêne ni honte. Jacques Weber, bien mis dans son costume trois pièces joue Orgon, un homme sage, au visage doux mais également ferme et dont la voix porte quand il s’agit d’imposer l’homme de foi dans sa maison pour en faire son gendre mais également son héritier. Heureusement Elmire, jouée par Isabelle Gélinas sexy en diable et désireuse de sauver son homme aveuglé, lui propose de lui montrer toute la perfidie de son protégé. Mention spéciale à la servante, Manon Combes qui nous a également enchantés par son charisme et son jeu. A voir !!